loader image

La pédagogie au lycée

Travailler autrement et ensemble

La voie professionnelle permet aux jeunes d’affiner leur projet professionnel et d’acquérir une qualification. Pour atteindre ces objectifs, le lycée professionnel Sainte-Thérèse propose une démarche pédagogique innovante qui devra conduire le jeune à :

  • Retrouver le goût d’apprendre
  • Prendre confiance en lui et ainsi valoriser son image
  • Donner, à moyen terme, du sens à son projet
  • S’approprier des outils modernes et des méthodes
  • Devenir autonome et responsable
  • Établir des relations de confiance : travail en petits groupes, relations plus simples avec les adultes.

La classe de FLS / FLSco

(Français Langue Seconde / Français Langue de Scolarisation)

Qu’est ce que c’est ?

C’est une classe dans laquelle les élèves d’origine étrangère et ne parlant pas le français viennent apprendre et consolider leurs connaissances de la langue afin de poursuivre leur scolarité, obtenir des diplômes français et pour certains vivre en France de façon définitive. Cette classe fait partie d’un dispositif plus vaste qui s’étend de Nantes à la Presqu’Ile et qui porte le nom de D.M.A. (Dispositif Mobile Allophone).

Qui sont ces élèves « allophones » ?

Ils ont entre 10 et 18 ans, ou plus. Ils sont issus de l’immigration (mineurs non accompagnés) ou  sont des enfants de parents expatriés ayant trouvé du travail dans la région (plus particulièrement aux Chantiers de l’Atlantique). Les élèves sont originaires d’Afrique (Mali, Cameroun, Libye, Sierra Léone, Guinée…) d’Europe (Espagne, Italie, Hongrie, Lituanie, Estonie…) ou d’Asie (Afghanistan, Pakistan…). Leur niveau est très variable, allant du A0 (élève non scolarisé dans son pays d’origine) au B2.

Comment cela fonctionne ?

Chaque élève allophone (de la sixième à la terminale), est scolarisé dans une classe qui correspond à son âge. Il suit donc les cours de sa classe, en partie ou en totalité, et en même temps, poursuit sa progression dans la connaissance de la langue française dans le respect de son parcours personnel et de son niveau à certaines heures de la semaine. Le nombre de cours pour ces élèves en FLS/FLSco varie de 3 à 10 heures par semaine selon les besoins. De plus, l’apprentissage du français se réalise au quotidien dans un soutien aux disciplines enseignées en classe « ordinaire » en collaboration avec les équipes pédagogiques.

L’enseignement à ces élèves privilégie l’apprentissage de la langue, des codes sociaux et de la culture du pays d’accueil et se structure autour d’une progression individualisée.

Formations au secourisme

Lors de son parcours scolaire au lycée, chaque élève est obligatoirement formé aux gestes de secourisme, obtenant à l’issu de sa formation un certificat. Les élèves de 3ème Préparation des métiers passent le PSC1 et les élèves de CAP, BEP et BAC Professionnel suivent la formation des Sauveteurs Secouristes du Travail.

Formation des Sauveteurs Secouristes du Travail

Etre SST, c’est avoir un regard de prévention afin d’éviter les accidents, c’est être capable d’intervenir face à une situation d’accident du travail, et savoir situer le cadre juridique de son intervention.

S’adressant à un groupe de 4 personnes minimum à 10 maximum, elle est conforme au programme du lycée professionnel et aux référentiels élaborés par l’INRS. La durée de la formation est de 14 heures, et le jeune obtient un certificat de SST délivré par l’INRS à l’issu de la formation. Ce certificat est valide 24 mois et cette formation fait l’objet d’un maintien-actualisation des compétences (MAC) obligatoire pour prolonger son titre de SST.

A l’issu de la formation, l’élève sait:

  • Protéger
  • Examiner la situation
  • Faire alerter ou alerter les secours
  • Secourir la ou les victimes de manière appropriée
  • Surveiller, réconforter une victime en attendant l’arrivée des secours

Formation de PSC1

La Formation PSC1 permet à toute personne d’acquérir les compétences nécessaires à l’exécution d’une action citoyenne d’assistance à personne en réalisant les gestes élémentaires de secours.

Composé d’un groupe de 10 personnes maximum, l’élève s’habitue à passer l’appel de secours, apprend la conduite à tenir en cas de danger pour la population. La formation PSC1 dure 7 heures et permet de savoir comment réagir face à des situations de la vie quotidienne : saignement abondant, étouffement,malaise, brûlure, douleurs empêchant certains mouvements, plaies, perte de connaissance, arrêt cardiaque.

Des échanges théoriques et des apprentissages concrets pendant la session permettent aux élèves de s’approprier la bonne conduite à tenir en cas d’accident. A l’issu de la formation, un certificat de compétences est délivré, en partenariat avec l’UGSEL régional, certificat reconnu par les services de l’Etat.

Un CDI à disposition des élèves

Centre de Documentation et d’Information

Le CDI a une mission d’accueil des usagers (élèves, enseignants, personnel de l’établissement) et une mission pédagogique de formation des élèves.

Au deuxième étage du bâtiment principal, nommé Belle-Île, dans un cadre clair et agréable, le CDI accueille élèves, professeurs et membres du personnel désireux de se documenter dans le cadre de leur travail. Le CDI, ce lieu de rencontre des élèves du collège avec ceux du lycée professionnel, impliquant une cohabitation harmonieuse et une mutualisation des ressources, permet avec ses très nombreux ordinateurs en réseau un accès continu :

  • à son fonds documentaire informatisé depuis l’origine,
  • à l’Internet,
  • à diverses plateformes; PIX, CERISE Pro, …

Le CDI offre donc à la fois, aux élèves et aux autres membres de la communauté éducative des deux unités pédagogiques, de larges possibilités de recherche. Les documentalistes responsables de son fonctionnement et de sa gestion mettent ainsi l’élève en situation d’apprentissage des pratiques documentaires à travers de multiples activités pédagogiques qui ont pour but d’amener les élèves à une plus grande maîtrise de l’information.

Les élèves fréquentent le C.D.I soit librement ou soit avec les enseignants dans le cadre de séances préparées conjointement ; Ils peuvent solliciter l’aide des professeurs documentalistes pour s’orienter dans leurs recherches ou dans l’exploitation des résultats de celles-ci (conseils méthodologiques). Cette équipe de professeurs documentaliste est aussi la cheville ouvrière pour la préparation des élèves à la Certification des compétences numériques, appelée PIX, que ceux-ci doivent passer en fin de cycle.

PIX, c’est quoi ?

  • C’est le service public en ligne pour évaluer, développer et certifier ses compétences numériques.
  • C’est 16 compétences évaluées, issues d’un référentiel : le CRCN (Cadre de Référence des Compétences numériques)

Visites d'entreprises

et périodes de formations

Très utiles pour ouvrir les élèves sur le monde qui les entoure, les visites d’entreprise sont régulières tout au long de la formation des élèves. Elles sont un bon complément de l’enseignement théorique. Elles sont diverses et variées : des entreprises de stockage pour les classes de logistique, des centres commerciaux et des centrales d’achat pour les sections de vente, des services administratifs et des entreprises de production.

La période de formation en milieu professionnel est obligatoire . Elle valide la formation suivie. L’entreprise confie aux jeunes des tâches qui leur permettent d’accroître leurs connaissances. Le réseau des entreprises partenaires permet de proposer près de 1700 semaines de formation.

L’intervention de Professionnels

Dans le cadre des partenariats signés avec de nombreuses entreprises du bassin d’emploi de Saint-Nazaire, le lycée Sainte-Thérèse invite régulièrement des professionnels. Afin de faire découvrir le monde de l’entreprise et d’approcher la réalité des métiers, ces derniers, dans le cadre de certains cours, témoignent de leurs expériences.

Orientation

Une ouverture sur le monde professionnel !

L'orientation des élèves

Très utiles pour ouvrir les élèves sur le monde qui les entoure, les visites d’entreprise sont régulières tout au long de la formation des élèves. Elles sont un bon complément de l’enseignement théorique. Elles sont diverses et variées : des entreprises de stockage pour les classes de logistique, des centres commerciaux et des centrales d’achat pour les sections de vente, des services administratifs et des entreprises de production.

La période de formation en milieu professionnel est obligatoire . Elle valide la formation suivie. L’entreprise confie aux jeunes des tâches qui leur permettent d’accroître leurs connaissances. Le réseau des entreprises partenaires permet de proposer près de 1700 semaines de formation.

odio tristique consequat. eget dolor lectus libero. Curabitur sem, elit. massa suscipit